LA RÉFUTATION

Qu’est-ce que c’est?

Il s’agit d’une stratégie argumentative qui consiste à contester une contre-thèse en rejetant, par de nouveaux arguments, une ou plusieurs de ses assertions, ou un ou plusieurs de ses arguments (ses contre-arguments).

La réfutation peut se faire en réfutant globalement la contre-thèse et en démontrant le bien-fondé de la thèse par d’autres arguments. La réfutation peut aussi se faire en réfutant point par point les arguments de la partie adverse, c’est-à-dire en contestant l’un après l’autre chacun des arguments de la contre-thèse. C’est en décelant les failles dans l’argumentation que le plaideur ou la plaideuse pourra contester les arguments en employant la technique argumentative de la réfutation.

Quand on adopte la stratégie argumentative de réfutation, on peut utiliser, entre autres, certaines techniques réfutatives.

Les techniques réfutatives

  • Déclarer la thèse adverse dépassée.
  • Opposer une exception à la thèse adverse.
  • Qualifier de contradictoire l’argumentation adverse.
  • Concéder un point pour mieux en tirer avantage.

Quand on lit des textes d’opinion, il faut éviter de se faire manipuler par des auteurs ou auteures habiles dans l’utilisation de procédés argumentatifs douteux.

Voir les définitions des procédés argumentatifs douteux aux pages 400-401 de Convergence-Divergence :

  • fausse concession;
  • plaidoyer;
  • prise de position catégorique;
  • etc.

Voici des textes que l’on retrouve dans Répertoires utilisant la réfutation comme stratégie argumentative :

- Je te salue, p. 183
- Une politique pour les vivants, p. 222-223
- Hommage aux fumeurs, p. 224-225
- La misère scolaire des garçons, p. 228-230
- Diminuer le ration profs/élèves, p. 231-232
- Le travail des enfants : un scandale... québécois, p. 251-255
- La liberté racontée aux enfants, p. 256-257

(Haut de la page)